FANDOM


Les Casagrandes, dur d'être un modèle (Roll Model with the Casagrandes) est le 4ème épisode de la saison 4 de Bienvenue chez les Loud.

Plot Modifier

Quand Carl voit Ronnie Anne sauver un chien, il est obsédé par l'idée de ressembler à son nouveau héros.

Personnages Modifier

  • Bobby Santiago
  • Ronnie-Anne Santiago
  • Arturo Santiago
  • Rosa Casagrandes
  • Frida Casagrandes
  • Carl Casagrandes
  • Sergio, Le Perroquet Humain
  • Lalo, Le Chien
  • Le Faucon de Feu (débuts)
  • M. Nakamura
  • Nelson
  • Bruno, Vendeur d’Hot-dog
  • Vieille femme
  • Lori Loud (mentionné)

Synopsis Modifier

Carl regarde El Falcon del Fuego (en français : Le Faucon de Feu) à la télévision lorsque Ronnie-Anne lui demande où se trouve son skateboard. Elle le trouve caché sous Lalo et couvert de sa bave. Au moment où elle s'apprête à partir au parc, sa tante Frida lui rappelle d'emmener Carl avec elle, car il est collé à la télévision toute la journée.

Au parc, Ronnie Anne décide de faire de la planche à roulettes, tandis que Carl joue avec sa figurine d’action Le Faucon de Feu. En faisant de la planche à roulettes le long du sentier, elle rencontre M. Nakamura et son chien Nelson. Mais quand un écureuil passe, Nelson finit par le poursuivre, laissant M. Nakamura derrière. Ronnie-Anne décide de chasser Nelson et quand ils atteignent un arbre avec une ruche, l'écureuil veut le laisser tomber. M. Nakamura rappelle à Ronnie-Anne que Nelson est allergique aux abeilles. Lorsque la ruche tombe, Ronnie-Anne la renvoie à l'arbre, l'endommageant en même temps qu'un essaim d'abeilles taquine l'écureuil. M. Nakamura remercie Ronnie-Anne d'avoir sauvé son chien. Carl réalise que Ronnie-Anne est est une héroïne, tout comme Le Faucon de Feu.

Au moment du petit-déjeuner, Ronnie-Anne demande à son abuela des huevos rancheros avec chorizo, pommes de terre rissolées et une crêpe par-dessus, et Carl souhaite la même chose. Alors qu'ils vont au salon pour regarder Classer notre farce, Carl finit par faire ce que fait Ronnie-Anne. Tout au long de la journée, Ronnie-Anne ne peut pas rester debout quand Carl l'imite. La nuit, Carl finit par dormir dans le lit de Ronnie-Anne. Lorsque Ronnie-Anne l'amène dans sa chambre, il découvre que la photo de son visage figure sur son affiche du Faucon de Feu, car Carl pense qu'elle est une héroïne. Ronnie-Anne, fatiguée, rentre dans sa chambre, se demandant quel avion elle pourrait avoir pour demain.

Le lendemain matin, Ronnie-Anne arrive dans le salon avec une araignée dans un bocal. Quand elle le laisse sortir, elle agit effrayée et appelle à l'aide. Carl entre en scène, ne sachant pas qu'elle a peur des araignées. Bobby arrive et demande où il doit placer la sculpture de Tia Frida, mais quand il voit l'araignée, il a peur que la sculpture soit lancée, et Ronnie-Anne l'enregistre. Bobby la remercie d'avoir sauvé la sculpture.

Plus tard, alors que Ronnie-Anne et Carl mangent des sucettes glacées, elle refuse de sortir la corbeille pour Rosa. En ce moment même, leur grand-mère entre et craint d'avoir accidentellement laissé tomber son alliance à la poubelle. Elle fouille dans la poubelle et la trouve finalement.

Au parc, quand Ronnie-Anne essaie de montrer à Carl son nouveau tour de skate, elle trébuche et tombe dans la fontaine, laissant échapper un grand éclat. Bruno, le vendeur d'hot-dogs, félicite Ronnie-Anne d'avoir sauvé sa charrette d'un feu. Ronnie-Anne en a marre de Carl et va à la salle de bain pour se protéger. Alors qu'elle est assise sur les toilettes, elle reçoit un appel de son père. Elle lui dit qu'elle craint que Carl ne me suive tous les jours. Son père dit que Carl me rappelle quelqu'un qu'il connaît : Ronnie-Anne, bien sûr. Il dit que quand sa fille avait l'âge de Carl, elle aurait peut-être fait tout ce que Bobby fait.

Ronnie-Anne demande à Bobby si elle l'a imité dans son enfance. Bobby accepte et lui montre des vidéos pour aider à le prouver. Ronnie-Anne se souvient soudainement et sort pour voir Carl. Elle lui demande s'ils peuvent aller au mercado pour prendre une collation avant de se rendre au parc. Pendant qu'elle mange des sucettes glacées, elle est sur le point de s'excuser quand elle frappe accidentellement sa planche à roulettes à la caisse en melon dans laquelle un melon tombe dans une pile de canettes, sur le point de tomber. Le livreur, Par, tente de sauver une vieille cliente, mais il se fait couvrir par les canettes tombées, même s'il semble aller bien. Carl ne croit pas que Par est un héros merveilleux... tout comme Le Faucon de Feu, encore une fois de plus !

Traductions de texte Modifier

  • "Rank Our Prank" = "Classement de notre farce"

Citations Modifier

  • M. Nakamura: "Vous avez sauvé mon bébé! Merci beaucoup, Ronnie Anne!"
  • Ronnie Anne: "Pas de problème."
  • (M. Nakamura et Nelson partent)
  • Carl: "C'est exactement ce que Falcon a dit!"

--

  • Rosa: "Que veux-tu pour le petit-déjeuner, mija?"
  • Ronnie Anne: "Huevos rancheros, s'il te plaît."
  • Carl: "Oh, je vais l'avoir aussi, s'il te plaît!"
  • Bobby: "Oups. Je suppose que tu ne m'as pas vu là-bas, grand gars."
  • Carl: "Non, non, je l'ai fait."
  • Rosa: (elle sert le petit-déjeuner) "Huevos rancheros, comme tu l'as demandé. Et pour être sûr de ne pas avoir faim: du chorizo, des pommes de terre rissolées et un pancake."
  • Ronnie Anne: "Hé, Carl, tu veux voir un tour?"
  • (Carl hoche la tête. Ronnie Anne lance sa cuillère et lui envoie de la nourriture dans sa bouche.)
  • Carl: "Oh, je veux essayer!"
  • (Il essaie de faire l'affaire, seule sa nourriture tombe sur le mur.)
  • Ronnie Anne: (riant) "Bien essayé mon pote."
  • Rosa: "Mais d'abord, nettoyez le mur, mon pote!"

--

  • Ronnie Anne: (elle bâille) "Je pensais que cette journée ne finirait jamais. (Elle va dans le lit) Enfin, une pause de ..."
  • (Elle se retourne et voit Carl de l'autre côté de son lit. Elle hurle de choc et tombe.)
  • Ronnie Anne: "Carl! Que penses-tu faire?"
  • Carl: "Oh, je suis désolé. Préférez-vous que je dorme par terre?"
  • Ronnie Anne: "Non, je préférerais que tu couches dans ton propre lit. J'ai déjà partagé cette chambre avec un oiseau. C'est ma limite."
  • Sergio: (grondant) "Je suis juste ici."
  • (Ronnie Anne pousse Carl dans sa chambre.)

--

  • Ronnie Anne: "Désolé, papa, Carl m'a rendu fou de ces derniers temps. Il me suit partout, copiant chacun de mes mouvements."
  • Arturo: "Pourquoi, ça me rappelle quelqu'un."
  • Ronnie Anne: "Qui?"
  • Arturo: "Toi, chiquita."
  • Ronnie Anne: "Moi? De quoi tu parles?"
  • Arturo: "Quand tu avais l'âge de Carl, tu faisais la même chose à Bobby. Partout où tu allais, tu étais sur sa queue."
  • Ronnie Anne: "Pfff! Pas du tout. Je n'ai jamais fait ça."
  • Arturo: "Ne me l'enlève pas. Demande à ton frère."


V - P - M Épisodes Bienvenue chez les Loud
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .