FANDOM


"Les cornichons de la liberté" est le vingt-septième épisode de la saison 4 de Bienvenue chez les Loud.

Plot Modifier

Pour détourner l'attention de ses papas d'hélicoptères, Clyde prend des dispositions pour qu'un étudiant en échange reste avec eux.

Personnages Modifier

  • Lincoln Loud
  • Lori Loud (camée)
  • Clyde McBride
  • Howard et Harold
  • Tiago
  • Garçon #1
  • Garçon #2

Synopsis Modifier

Le matin, Clyde se réveille et Howard et Harold montrent rapidement leurs signes de surprotection, car ils lui font porter une ceinture de sécurité sur sa chaise pour l'empêcher de tomber, l'empêchant de voir un film sur les corbeaux, ne le laissant pas manger son œuf chaud, ne pas le laisser passer une nuit blanche à jouer à des jeux vidéo avec Lincoln, et ne pas le laisser prendre de sauce piquante. À l'école, Clyde exprime son ennui avec ce niveau de surprotection à Lincoln (tout en expliquant comment il est interdit de manger des cornichons à cause de quelqu'un des années 1800 qui meurt après s'être étouffé avec l'un). Lincoln suggère à Clyde qu'il a simplement besoin d'un moyen de distraire ses pères assez longtemps pour qu'il puisse être indépendant. Après avoir regardé le babillard de l'école, Clyde trouve l'idée parfaite.

La nuit, Clyde explique à ses papas qu'il suggère d'accueillir un étudiant en échange étranger du Brésil nommé Tiago pendant quelques semaines, et malgré quelques hésitations de Howard, Harold accepte de laisser Tiago rester avec eux. À ce moment, Tiago se présente à la maison McBride où il se réchauffe rapidement à la famille. Alors que Tiago montre quelques costumes de samba, Clyde tente de manger un cornichon, mais est presque rattrapé par Howard. Réalisant que ses papas ne sont pas assez distraits, il décide de proposer un nouveau plan.

Le lendemain, alors qu'Howard et Harold montrent leur nature surprotectrice à Tiago, Clyde tente d'attirer les trois hors de la maison avec un pique-nique, mais lorsque Clyde ne parvient pas à laisser ses papas rester seuls à la maison, il décide de suivre (où il s'est révélé être dans une situation encore pire, car il doit porter un chapeau de moustique et est attaché à un arbre pour l'empêcher de marcher trop loin). Plus tard, alors que les papas et Tiago mangent, Clyde tente de les distraire en disant que Tiago a le mal du pays, et suggère qu'ils passent toute la journée ensemble, et Howard et Harold sont d'accord. Au moment où les trois quittent la maison, Clyde proclame qu'il est enfin libre. Il passe toute la journée à manger des cornichons, à regarder le film du corbeau, à danser sur de la musique forte, à manger de la sauce piquante et à se battre avec les chats. À ce moment, Howard et Harold rentrent chez eux et déclarent qu'ils ont passé un bon moment avec Tiago. Pour cette raison, Clyde remarque en plaisantant que s'ils se sont amusés, ils devraient voyager au Brésil pour en savoir plus sur lui.

Le lendemain, Clyde se réveille et découvre que son père a disparu. Ils ont laissé une note indiquant qu'ils étaient allés au marché fermier avec Tiago. Tout au long de la journée, Clyde découvre à quel point sa vie est différente sans l'aide de ses papas, car ils oublient de lui laisser le petit déjeuner pour se réchauffer, ne lui laissant pas de note sur l'endroit où ils sont allés et ne lui donnant pas une coupe de cheveux impromptue. Le lendemain, Clyde se réveille et découvre une autre note, déclarant qu'ils sont allés à l'aéroport. Après avoir regardé le placard vide et se souvenir de son commentaire d'il y a deux jours, Clyde craint que ses pères ne se rendent au Brésil sans lui et demande rapidement à Lincoln de l'aider.

Après avoir été conduit à l'aéroport par Lincoln et une Lori endormie, Clyde retrouve ses papas et les supplie de ne pas partir pour le Brésil et d'expliquer comment il voulait juste une certaine liberté pour lui-même. Soudain, Howard et Harold rient en disant qu'ils ne vont pas au Brésil. Ils révèlent que Tiago retourne au Brésil, depuis qu'il a été accepté à l'école de samba, et la raison pour laquelle leurs valises manquaient, c'est parce que Tiago voulait qu'ils portent des Flippees. Ils révèlent également qu'ils savaient que Clyde voulait plus d'indépendance, car il y avait une caméra de sécurité dans la maison qui enregistrait la liberté de Clyde. Alors que Clyde et Tiago font leurs adieux, Tiago révèle qu'il a inventé l'histoire de l'école de samba dans une tentative de départ, disant que la surprotection d'Howard et Harold est trop intense pour lui, et Clyde déclare qu'il ne le voudrait pas de toute autre manière.

Le lendemain, Howard et Harold conviennent de laisser Clyde être indépendant en lui laissant prendre des cornichons avant le petit déjeuner, mais à l'instant où Clyde prend une bouchée, du jus de cornichon vole dans les yeux d'Howard et son fléau de bras fait voler la bouteille de sauce chaude dans Harold's bouche, faisant remarquer à Clyde que les cornichons sont vraiment dangereux.

Dub Cast Modifier

  • Nathalie Bienaimé comme Lincoln
  • Philippe Roullier comme Howard
  • François Creton comme Harold
  • Audrey Sablé comme Clyde
  • Caroline Combes comme Tiago

Traductions de texte Modifier

  • "News" = "Nouvelles"
  • "Baby Chicks Free To Good Home" = "Les poussins sont libres de rentrer chez eux"
  • "Enroll Today" = "Inscrivez-vous aujourd'hui"
  • "Crow-mageddon" = "Corbeau-mageddon"
  • "Stay Pawsitive" = "Restez pawsitif"
  • La note se traduit par "est allé au marché des agriculteurs avec T. XOXO Dad-namic Duo."
  • La deuxième note se traduit par «est allé à l'aéroport. XOXO Dad-namic Duo».
  • "Airport" = "Aéroport"
  • Le signe "No Stopping No Waiting" se traduit par "Pas d'arrêt, pas d'attente".

Citations Modifier

  • Howard: "Clyde, surveille tes yeux! J'ai sorti l'autocuiseur."
  • Clyde: (met ses lunettes de sécurité) "J'ai donc eu une idée que je voulais vous dépasser. Que diriez-vous d'accueillir un étudiant brésilien en échange? Son nom est Tiago, et il est dans ma classe."
  • Harold: "Eh bien, Clyde, qu'est-ce qui t'a inspiré?"
  • Clyde: "Je pensais juste que ce serait amusant, et j'ai toujours voulu en savoir plus sur la culture brésilienne."
  • Howard: "Euh, je ne sais pas. C'est une grande responsabilité, et nous ne voudrions pas vous prendre du temps."
  • Clyde: "Pssh. J'ai onze ans d'amour et de soutien indivis. Je peux supporter une part pendant quelques semaines.
  • Harold: "Eh bien, si tu es sûr."
  • Clyde: "Super, parce que je me suis déjà inscrit!"
  • (On sonne à la porte)
  • Clyde: "Ça doit être lui. Je l'ai!"
  • (Il ouvre la porte.)
  • Tiago: "Oy, je suis Tiago. Ravi de vous rencontrer."
  • Clyde: "Salut, Tiago. Je suis Clyde."
  • Tiago: (embrasse Clyde) "Désolé, Clyde, je suis un câlin. Toi aussi, papas. Viens ici."
  • (Il embrasse toute la famille McBride.)
  • Clyde: "Bienvenue. C'est bon de vous avoir."

--

  • Clyde: "Bonjour les gars. (Regarde autour de lui) Papas? Tiago? (Trouve une autre note sur la table et la lit) Clyde, est allée à l'aéroport avec T. Love, tes papas. (Halète choquée) Mes pères doivent aller au Brésil avec Tiago! Était-ce quelque chose que je disais?"

--

  • Clyde: "Papas, attendez!"
  • Harold et Howard: "Qu'est-ce qu'il y a, Clyde?"
  • Clyde: "Je suis désolé, les papas, mais j'ai pensé accidentellement que ce serait génial si vous alliez au Brésil avec Tiago, mais malheureusement ce n'était pas le cas."
  • Howard: "Oh, Clyde, il y a eu une grosse confusion. Nous n'allons pas au Brésil avec Tiago. Nous le déposons juste de l'aéroport."

--

  • Clyde: "Hmm, je suppose que les cornichons sont vraiment dangereux."
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .